Catégorie : Pot pourri


M le maudit

Le Devoir

Définitions

Le devoir

Relativité

Texte de

Locke

Deleuze de vive voix

enregistrements audio de cours de Deleuze

http://www.univ-paris8.fr/deleuze/

Représenter le vivant

Un article paru dans le numéro du mois d’octobre 2010 de la revue Médecine/sciences

Pigeard

colloscope

premier semestre

Colloscope

Surprendre le vivant sur le vif

Les mirages de l’imagerie médicale :

Imagerie

Sciences du vivant

Entre l’ordre et le désordre

Articles sur le problème de la mise en équation du vivant :

Biologie

Article d’Ali Saïb paru dans la revue Pour la science :

SaibPLS2006

Vie

Philosophie du vivant

Texte de François Dagognet

Les problèmes que le vivant pose à la philosophie :

Dagognet

La vérité est-elle donnée

Textes

textes-donné

Le sujet et l’objet

« La relation du moi et de l’objet, cette relation sujet-objet dont il est tant parlé et que je considérais comme la plus universelle, n’est manifestement qu’une variante historique du rapport de l’homme à la chose, pour autant que les choses peuvent devenir des objets… et qu’elles le sont devenues avant d’avoir atteint leur état de chose. [...] Le projet mathématique et l’expérimentation sont fondés sur la relation de l’homme comme « moi » à la chose comme objet ».

Heidegger, Pour servir de commentaire à Sérénité

Robinson

En voyant l’aveuglement et la misère de l’homme, en regardant l’univers muet et l’homme sans lumière, abandonné à lui-même, et comme égaré dans ce recoin de l’univers, sans savoir qui l’y a mis, ce qu’il y est venu faire, ce qu’il deviendra en mourant, incapable de toute connaissance, j’entre en effroi comme un homme qu’on aurait porté endormi dans une île déserte et effroyable, et qui s’éveillerait sans connaître où il est, et sans moyen d’en sortir. Et sur cela j’admire comment on n’entre point en désespoir d’un si misérable état. Je vois d’autres personnes auprès de moi, d’une semblable nature: je leur demande s’ils sont mieux instruits que moi, ils me disent que non; et sur cela, ces misérables égarés, ayant regardé autour d’eux, et ayant vu quelques objets plaisants, s’y sont donnés et s’y sont attachés. Pour moi, je n’ai pu y prendre d’attache, et considérant combien il y a plus d’apparence qu’il y a autre chose que ce que je vois, j’ai recherché si ce Dieu n’aurait point laissé quelque marque de soi.
Pascal, Pensées

Inégalités sociales

Inégalités sociales

Mis en place par Webcube..