Le ballon à écrire de Nietzsche

En 1881 Nietzsche fait l’acquisition de ce tout nouveau ballon à écirre sur lequel il écrira désormais, sa vue ne lui permettant plus d’écrire à la main.

Il écrira notamment avec :

« Ce ballon à écrire est une chose comme moi :

Fait en acier et pourtant facilement tordu en route.

De la patience et du tact sont requis d’abondance pour s’en servir

tout autant que des doigts fins. »

Cette entrée a été publiée dans Pour saluer.... Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>