Sujet donné à l’épreuve de spécialité de Littérature de l’ENS de Lyon (avril 2012) , ce passage de L’esclave vieil homme et le molosse :

Sujet_ENS0001

Précisions sur les notes de bas de page apportées par Patrick Chamoiseau :

« Biwoua c’est une onomatopée signifiant l’impact que produit un coup très violent.
les autres notes sont justes, sauf que cacarelle signifie aussi avoir peur, et sans manman veut dire impitoyable (ou sans foi ni loi selon les circonstances). »
Et sur le sens de cet extrait, Chamoiseau écrit :
« Le passage suggère tout l’appareillage symbolique des sources que l’on retrouve dans toutes les cultures primordiales.
Sa course est une individuation qui se construit et qui lui permet de traverser c ette accumulation de structures symboliques qu’offfre la Relation. »