La pensée est ouverte de force à la lumière de l’Idée. Sortir, pour la pensée, c’est se retrouver éblouie par le pensable même.

L’intelligible est la passion de la pensée : cercle pathétique :

http://remacle.org/bloodwolf/philosophes/platon/cousin/rep7.htm