« Le philosophe se nourrit de ce qu’il réprouve comme abominable. »

Éric Weil